1/3 des Français souhaitent changer de banque. Parmi eux, 80 % veulent changer de banque pour la banque en ligne. En 2018, 6 % des Français ont choisi la banque en ligne, soit 1 % de plus par rapport à 2017. Mais changer de banque, combien ça coûte ?

Combien cela coûte de changer de banque ?

Changer de banque a-t-il un coût ? Et bien non, vous pouvez, depuis l’entrée en vigueur en février 2017 de la loi Macron sur la mobilité bancaire, changer de banque sans frais et sans effort. Principales raisons du changement de banque:

En plus, changer de banque est gratuit, facile et sans risque. Alors, pourquoi continuer à payer trop cher sa banque?

Comment changer de banque ?

Pour changer de banque gratuitement et automatiquement, il suffit de signer un mandat de mobilité bancaire avec sa nouvelle banque. La nouvelle loi de mobilité bancaire a permis de se dispenser d’une étape bien pénible lors d’un changement de banque: prévenir par courrier tous ses débiteurs et créanciers d’effectuer tous les virements et prélèvement sur le nouveau compte bancaire choisi.

De plus, le service de changement de domiciliation bancaire de votre nouvelle banque est un service automatique et sûr et qui ne coûte rien. Alors pourquoi s’occuper des démarches si on peut changer de banque sans surcoût? Il est même possible de ne sélectionner qu’une partie des opérations à transférer sur votre nouveau compte bancaire: loyer, salaire, impôt, …

Vous pouvez aussi clôturer et rouvrir sur votre nouveau compte bancaire vos livrets d’épargne: Livret A, PEL, contrat d’assurance-vie. Attention à bien prendre en compte les conséquences fiscales d’une clôture d’épargne réglementée.

Changer de banque avec un crédit immobilier sur le dos

Une banque peut imposer l’octroi d’un crédit immobilier sous condition de domiciliation de ses revenus mais au maximum pendant 10 ans. Vous pourrez ensuite parfaitement changer de banque sans surcoût. Votre ancienne banque transformera votre ancien compte bancaire en compte de dépôt pour que vous puissiez y déposer vos mensualités de crédit. N’oubliez d’ailleurs pas que si la banque vous oblige à domicilier vos revenus, vous pouvez dans ce cas obtenir l’obtention d’un taux avantageux de quelques dixièmes en contrepartie.

Que faire si ma banque refuse de transférer mon compte ?

Si ma banque refuse de transférer mon compte bancaire alors qu’il n’est pas dans le rouge, je dois contacter mon conseiller et lui rappeler mes droits et ses devoirs. Un refus de ma banque à transférer mon compte courant serait en effet une atteinte à la concurrence pure et parfaite, la base de notre système économique.

Si malgré cela, votre conseiller bancaire fait la sourde oreille, vous devez dans ce cas écrire au service réclamation de la banque. Si vous ne recevez aucunes réponses de la banque dans un délai de 2 mois ou si sa réponse n’est pas satisfaisante pour vous, vous devez prendre contact avec le médiateur de la banque. Le médiateur cherchera à résoudre à l’amiable le litige avec ma banque. La proposition du médiateur devra être acceptée par les deux parties. Si la proposition du médiateur ne vous convient pas, vous pouvez saisir en dernier recours l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) de la Banque de France ou le tribunal d’instance.

Changer de banque, combien ça coûte ?
4.7 (93.33%) 3 votes