PEL et CEL : les comptes d’épargne pour votre logement !

Guide choix cel pel

Le Plan d’Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL) sont des produits d’épargne réglementés en France, conçus pour encourager l’acquisition d’un logement. Quelles différences entre ces deux produits et sont-ils cumulables ?

CEL ou PEL : un bon choix d’épargne ?

Le Plan d’Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL) sont des produits d’épargne réglementés par l’état pour favoriser l’acquisition immobilière. Le PEL offre la possibilité d’épargner sur une période de 4 à 10 ans, avec un taux d’intérêt fixé à l’ouverture du compte.

Après la période de 10 ans, le PEL ne peut plus être alimenté, mais peut encore produire des intérêts 5 ans de plus et le titulaire peut aussi obtenir un prêt immobilier à des conditions avantageuses.

Quant au CEL, il s’agit d’un compte destiné à l’épargne à plus court terme, avec des fonds disponibles à tout moment. Ce qui veut dire que vous pouvez accéder à l’argent sans fermer le compte.

Avant d’ouvrir un PEL ou un CEL, pensez au livret A qui permet un taux d’intérêt supérieur (actuellement 3%) et exonéré d’impôt.

Tableau comparatif entre PEL et CEL :

Il y a plusieurs différences entre ces deux produits et vous pourrez les comparer grâce à notre tableau ci-dessous !

Ces deux dispositifs visent à faciliter l’accès à la propriété en incitant à la constitution d’une épargne dédiée à l’achat ou à la rénovation d’un logement. Cependant, leur fonctionnement et leurs avantages varient : le PEL est axé sur l’épargne à moyen terme avec un prêt conséquent à la clé, tandis que le CEL offre plus de souplesse pour des projets à plus court terme. En somme, le PEL et le CEL sont des outils essentiels pour ceux qui aspirent à investir dans l’immobilier en France.

Différences PEL et CEL PEL CEL
Dépôt à l’ouverture : 225 € 300 €
Plafond max : 61 200 € 15 300 €
Taux d’intérêts : 1 % avant 2023 / 2% depuis 2023 2 %
Les versements : Versements réguliers obligatoires :
– de 45 € par mois minimum ;
– ou de 135 € / trimestre minimum ;
– ou de 270 € / semestre minimum ;
Versements libres de 75 € minimum
Possibilité de retrait partiel des fonds Pas de retrait partiel possible :
un retrait entraîne la clôture du PEL, qui peut cependant être transformé en CEL
Retrait partiel possible :
À condition que le solde du CEL soit d’au moins 300 € après le retrait partiel.
Fiscalité des intérêts : Impôt sur le revenu et prélèvements sociaux (Flat Taxe à 30%) Impôt sur le revenu et prélèvements sociaux(Flat Taxe à 30%)

Le PEL (Plan Épargne Logement) et le CEL (Compte Épargne Logement) sont donc des livrets d’épargne sans risque au même, titre que le livret A, mais moins avantageux, depuis l’augmentation des taux d’intérêt de ce dernier pour contrer l’inflation.

Le top du PEL et du CEL :

Deux banques en ligne proposent ces deux livrets d’épargne réglementés. Il s’agit de Boursorama et d’Hello bank! Deux banques qui pourrait radicalement changer rapport avec l’argent.

Logo de Boursorama banque Jusqu'à 80€ offerts
  • Un Compte bancaire gratuit
  • Élue banque la moins chère
  • Paiements gratuits dans le monde
  • Retraits gratuits dans le monde(*)
  • Virements instantanés gratuits et illimités
  • Le cashback "The Corner"
  • Le parrainage Boursorama
  • CB Welcome et Ultim gratuites
  • CB METAL haut de gamme
  • Livret Bourso+ à 2,5% ou 3%
Voir l'offre Fiche BoursoBank

*Les retraits à l'étranger sont limités à 1 gratuit par mois pour Welcome, 3 gratuits par mois pour Ultim et gratuits en illimités pour l'offre Ultim Metal. (Sinon 1, 69% du montant)

Logo de Hello bank! 50 € offerts + Prime à 1€ pendant 6 mois
  • Le compte Hello One gratuit
  • Hello Prime à seulement 5€ / mois
  • Paiements gratuits dans le monde
  • Retraits gratuits dans le monde(*)
  • Dépôts d'espèces en guichet BNP illimité
  • 10 parrainages Hello bank! / an possible
  • Prime : une vraie carte noire et premium
Voir l'offre Fiche Hello bank!

*Les retraits à l'étranger sont illimité pour Hello prime. Vous pouvez aussi retirer gratuitement de l'argent avec Hello One en passant par le réseau bnp paribas global network et Global Alliance présent dans plus de 50 Pays. Sinon le retrait avec Hello One coûtera 1€ en zone euro et 1.5% du montant hors zone euro.

La fiscalité du PEL et du CEL

Il est important de noter que la fiscalité peut évoluer en fonction des décisions gouvernementales et des réformes fiscales. Actuellement, ces comptes sont soumis à la flat-taxe de 30% qui est redevable chaque année, mais uniquement sur les intérêts que vous avez gagnés durant cette année.

Une fois les intérêts imposés, ils capitalisent votre compte et ne sont plus imposés par la suite.

Ils sont aussi dans la catégorie des livrets d’épargne réglementés, et sont donc identiques peu importe la banque que vous prenez pour placer votre argent. Si vous décidez de placer une partie de celui-ci sur ce genre de livret, vous pouvez donc choisir librement la banque en fonction d’autres critères, par exemple, l’utilisation au quotidien.

Fiscalité du PEL

Les intérêts générés par un PEL sont soumis à la Flat taxe de 30% sur les intêrets nouveaux.

Depuis le 1er janvier 2018, les intérêts sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou « flat-taxe », qui inclut l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux.

Avant cette date, les PEL était exonéré d’impôts sur les intérêts pendant les 12 premières années. Malheureusement, ils sont maintenant fiscalisés, même pour ceux ouverts avant cette date.

Imposition et fiscalité du pel

Fiscalité du CEL :

Les intérêts générés par un CEL sont égalementsoumis à la Flat taxe de 30% sur les intêrets.

Les intérêts générés par un CEL sont soumis aux prélèvements sociaux ainsi qu’à l’impôt sur le revenu, dès leur inscription en compte, qu’ils soient ouverts avant ou après le 1er janvier 2018. Avant cette date, les intérêts du CEL étaient exonérés d’impôt sur le revenu.

En résumé : Le PEL et le CEL sont soumis à la flat-taxe (PFU) de 30%

Option du barème progressif de l’impôt :

Les intérêts soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30% se compose de :

  • L’impôt sur le revenu : 12,80%
  • Les prélèvements sociaux : 17,20%

Lors du versement des intérêts, la banque effectue le prélèvement forfaitaire unique de 30%. Pris en compte lors du traitement de votre déclaration de revenus, le prélèvement forfaitaire unique correspond au montant de votre imposition définitive sans action de votre part.

Cependant, vous pouvez opter pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu (au lieu du prélèvement forfaitaire unique) dont le taux d’imposition dépend de vos revenus divisés par le quotient familial de votre foyer.

Jusqu’à 10 084 €, vous ne payerez aucun impôt sur les intérêts de votre PEL et de 10 085 à 25 710 €, seulement un taux d’imposition à 11%.

Si vos revenus globaux (toute rentrée d’argent confondue) de l’année sont inférieurs à 25 711 €, l’imposition de votre PEL par le barème progressif de l’impôt est plus intéressante pour vous que le prélèvement forfaitaire unique de 30%.

Des crédits avantageux ?

Le PEL est généralement associé à des crédits avantageux pour l’achat ou la rénovation d’un logement, par rapport au CEL. Voici comment cela fonctionne :

  1. PEL (Plan d’Épargne Logement) : L’un des principaux avantages d’un PEL est la possibilité d’obtenir un prêt immobilier à des conditions avantageuses à la fin de la période d’épargne, qui dure généralement entre 4 et 10 ans. Le taux d’intérêt du prêt est fixé au moment de l’ouverture du PEL et est souvent plus bas que les taux de marché. Cependant, il est important de noter que si vous ne souscrivez pas à un prêt à la fin de la période d’épargne, les avantages du PEL peuvent être réduits.
  2. CEL (Compte Épargne Logement) : Bien que le CEL ne soit pas directement destiné à fournir des prêts immobiliers comme le PEL, il permet tout de même d’accéder à des prêts avantageux pour des projets immobiliers, mais les conditions peuvent être moins avantageuses que celles du PEL. Les taux d’intérêt pour les prêts issus du CEL sont généralement un peu plus élevés que ceux du PEL.

Le crédit immobilier est généralement souscrit dans la banque détentrice du PEL

En résumé, si vous envisagez de bénéficier d’un prêt immobilier à des conditions avantageuses pour l’achat d’un logement, le PEL est généralement le choix privilégié. Cependant, il est recommandé de consulter les conditions spécifiques de votre banque ou établissement financier pour obtenir des informations précises sur les taux d’intérêt et les avantages liés aux prêts immobiliers associés au PEL et au CEL.

pel et cel : les comptes épargne pour le logement

Banques en ligne qui proposent CEL et PEL :

Seules deux banques en ligne proposent le CEL et le PEL. Il y a Boursorama, qui est sacrée banque la moins chère, et Hello Bank qui est la reine des banques en ligne pour diversifier son épargne avec sa gamme complète de livrets.

Toutes les autres banques traditionnelles proposent également ces deux livrets d’épargne pour l’immobilier, ce qui en fait un produit d’épargne très accessible. Prendre une banque en ligne vous apporta d’autres avantages à bien des égards.

Logo de Boursorama banque Jusqu'à 80€ offerts
  • Un Compte bancaire gratuit
  • Élue banque la moins chère
  • Paiements gratuits dans le monde
  • Retraits gratuits dans le monde(*)
  • Virements instantanés gratuits et illimités
  • Le cashback "The Corner"
  • Le parrainage Boursorama
  • CB Welcome et Ultim gratuites
  • CB METAL haut de gamme
  • Livret Bourso+ à 2,5% ou 3%
Voir l'offre Fiche BoursoBank

*Les retraits à l'étranger sont limités à 1 gratuit par mois pour Welcome, 3 gratuits par mois pour Ultim et gratuits en illimités pour l'offre Ultim Metal. (Sinon 1, 69% du montant)

Logo de Hello bank! 50 € offerts + Prime à 1€ pendant 6 mois
  • Le compte Hello One gratuit
  • Hello Prime à seulement 5€ / mois
  • Paiements gratuits dans le monde
  • Retraits gratuits dans le monde(*)
  • Dépôts d'espèces en guichet BNP illimité
  • 10 parrainages Hello bank! / an possible
  • Prime : une vraie carte noire et premium
Voir l'offre Fiche Hello bank!

*Les retraits à l'étranger sont illimité pour Hello prime. Vous pouvez aussi retirer gratuitement de l'argent avec Hello One en passant par le réseau bnp paribas global network et Global Alliance présent dans plus de 50 Pays. Sinon le retrait avec Hello One coûtera 1€ en zone euro et 1.5% du montant hors zone euro.

Choisir entre CEL ou PEL ?

Les taux de rendement sont de 1 à 2% pour le PEL et de 2% pour le CEL

Concernant les plafonds de ces deux livrets d’épargne, le PEL a un plafond plus important que le CEL. Cependant, si vous décidez de retirer de l’argent de votre PEL il sera automatiquement fermé. Si vous ne voulez pas fermer votre PEL celui-ci pourra être converti en CEL. Attention toutefois à ne pas dépasser les plafonds de dépôts qui sont de 61 200 euros pour le PEL et de 15 300 euros pour le CEL.

A partir de 2023, le même taux de 2% pour les deux livrets

Le CEL ne nécessite pas de faire des versements réguliers. Les versements sont libres, Cependant le plafond n’est que de 15 300 euros. Il peut donc très vite être rempli. Il peut être complété par un livret A ou un LDDS, qui sont tous deux, exonérés d’impôts et ont des taux identiques, voire supérieurs.

Le PEL quant à lui, aura, un meilleur avantage pour obtenir un crédit immobilier.

Chacun de ces produits d’épargne pour le logement peut être utilisé pour toute autre chose, comme des vacances, un mariage, l’achat d’une voiture, ou simplement déplacer l’argent sur un autre livret ou compte bancaire.

En résumé : le PEL sera intéressant si vous avez prévu de faire un crédit immobilier, et le CEL sera intéressant si vous voulez juste épargner et que votre LDDS et Livret A sont déjà pleins.

PEL : le plan épargne logement en détail

Faites fructifier votre argent jusqu’à 15 ans avec le plan épargne logement (PEL). Il permet d’obtenir un prêt immobilier pour financer l’achat, la construction ou la réalisation de travaux dans votre logement.

Conditions du PEL

Vous pouvez ouvrir un plan d’épargne logement sans condition, même si vous êtes mineur. En revanche, vous ne pouvez détenir qu’un seul compte PEL, sauf en cas d’héritage d’un PEL dont le titulaire est décédé. Si vous souhaitez avoir un PEL et un CEL, vous devrez ouvrir les deux comptes d’épargne dans la même banque. Une autre condition importante du PEL, ce sont les conditions de versements obligatoire, sous peine de clôture du compte.

Il est possible de cumuler un PEL avec un CEL, un LDDS et un Livret A.

Versements du PEL

Pour bénéficier d’un PEL, vous devez périodiquement y verser de l’argent. Le PEL est soumis à des conditions de versement :

  • Un versement initial de 225 € minimum à l’ouverture du PEL
  • Un versement minimum de 540 € par an

Le versement minimum est en général effectué de manière périodique de la façon suivante :

  • 45 € par mois ou
  • 135 € par trimestre ou
  • 270 € par semestre

Vous pouvez également effectuer des versements exceptionnels avec le PEL. En revanche, si le plafond est atteint, il ne sera plus obligatoire et possible d’y faire un versement.

PEL - plan épargne logement

Plafond du PEL

Le plafond du plan d’épargne logement est de 61 200 €. Une fois le plafond du PEL atteint, il ne sera plus possible de verser de l’argent sur le PEL. Votre PEL continuera cependant à produire des intérêts, ce qui vous permettra donc de dépasser le plafond.

Durée du PEL

Pour bénéficier de l’ensemble des avantages du PEL, vous ne devez pas faire de retrait avant 4 ans. SI vous ne souhaitez pas subir de pénalité, la durée minimale du PEL est donc de 4 ans. Le PEL peut être alimenté pendant 10 ans. Passé ce délai, vous ne pourrez plus effectuer de versements mais votre PEL continuera de produire des intérêts pendant 5 ans.

La durée maximale d’un PEL est donc de 15 ans.

Taux d’intérêt du PEL

Le taux d’intérêt du PEL est fixé au moment de son ouverture. Son taux de rémunération est actuellement de 2% brut depuis le 1er janvier 2023. Les intérêts du PEL sont capitalisables. Concrètement, cela veut dire qu’au 31 décembre de chaque année, les intérêts s’ajoute au capital épargné et produisent à leur tour des intérêts supplémentaires. Les intérêts du PEL sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois.

Obtenir un prêt avec le plan d’épargne logement

Le PEL permet d’accéder à un prêt immobilier (jusqu’à 92 000 €) dès la fin de la 3ème année du PEL. Le taux d’intérêt du prêt dépend de la date à laquelle le PEL a été ouvert :

  • Entre mars 2011 et janvier 2015 : 4,20%
  • Février 2015 et janvier 2016 : 3,20%
  • Février 2016 et juillet 2016 : 2,70%
  • Depuis août 2016 : 2,20%

Pour les PEL ouvert depuis 2018, il n’est plus possible de bénéficier de la prime d’État qui pouvait atteindre jusqu’à 1 525 €.

Transfert pel autre banque

Transférer un PEL : une démarche pas si simple

Bien que la loi Macron de février 2017 ait permis de faciliter le transfert d’un compte bancaire d’une banque à une autre, le transfert d’un PEL dans une autre banque n’est pas automatique et coûte des frais.

Si vous souhaitez quitter votre banque et conserver votre PEL il faudra le transférer vers cette nouvelle banque. Bien qu’il soit possible de changer de banque gratuitement, le transfert d’un PEL ne l’est pas pour autant.

Vous devrez payer de 40 à 150 € pour transférer votre PEL, et ainsi conserver les avantages de votre produit d’épargne.

Pourquoi transférer son PEL dans une autre banque ?

Comme le livret A, vous ne pouvez disposez que d’un seul PEL. Mais contrairement au livret A où le taux peut varier au cours du temps, le taux du PEL reste constant et correspond au taux lors de la souscription du produit d’épargne. Il faut savoir qu’il y a encore 4 ans le taux du PEL était de 2,5 %. Si vous fermez votre PEL pour en ouvrir un dans une autre banque, le nouveau PEL affichera alors un taux de seulement 1% et vous perdrez la prime d’état ainsi que le droit au prêt immobilier. Mieux vaut donc transférer son PEL dans une autre banque pour conserver son taux d’intérêt avantageux. De plus, du fait qu’il est impossible de détenir un PEL et un CEL dans deux banques différentes, le transfert d’un PEL s’accompagne du transfert de son PEL.

Un transfert de PEL dont le montant excède le plafond maximal n’est pas conseillé. Les intérêts cumulés qui dépasse le plafond légal du PEL (61 200 €) ne seront pas transférés par votre nouvel établissement bancaire.

Quels sont les frais de transfert du PEL ?

Le transfert d’un compte PEL n’est pas gratuit et la banque qui détient le PEL facture des frais bancaires. Les frais de transfert du PEL  varie de 40 à 150 €. Les frais bancaires abusifs de transfert du PEL ont pour but de dissuader un client de changer de banque.

Il est cependant possible de négocier le remboursement des frais de transfert de son PEL auprès de sa nouvelle banque en prenant contact avec un conseiller. Posséder une importante épargne, domicilier ses revenus ou souscrire de nouveaux produits financiers dans sa nouvelle banque constituent de solides arguments pour négocier le remboursement de ses frais de transfert de PEL.

Procédure de transfert du PEL dans la nouvelle banque

Pour transférer mon PEL dans une autre banque, il faut s’adresser à sa nouvelle banque. En général, il faut effectuer une demande écrite datée, signée en l’accompagnant d’un relevé de compte qui comporte les caractéristiques du PEL et les coordonnées de la banque qui détient le produit d’épargne.

Lettre type demande de transfert d’un PEL

Vous trouverez ci-dessous une lettre modèle pour demander le transfert de son PEL ou CEL dans sa nouvelle banque. Il est conseillé d’envoyer cette lettre complétée par vos soins en recommandée avec accusé de réception.

 

[NOM Prénom]
[Adresse]
[Code postal Ville]
[Téléphone]
[Adresse e-mail]

[Nom de la nouvelle banque]
[Adresse]
[Code postal Ville]

[Ville], le [Date]

Courrier recommandé avec accusé de réception n°[ _____________ ]

Objet  : Demande de transfert de PEL n°[ _____________ ]

Madame, Monsieur,

Je vous prie de bien vouloir transférer, en mon nom, mon PEL actuellement détenu dans la banque ci-dessous :
[Nom de la banque qui détient le PEL]
[adresse]
[email]
[Téléphone]
[Numéro d’identification international du compte bancaire (IBAN)]
[Code international d’identification de votre banque (BIC)]

Ci-jointe, une copie du dernier relevé de mon PEL

Je vous remercie par avance et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

Fait à : [Lieu]
Le [date du jour]
[Signature]

Transfert d’un PEL pas toujours automatique

Pour réussir à transférer son PEL dans une autre banque, il est nécessaire d’avoir l’accord de votre nouvelle banque. Le PEL est en effet un produit d’épargne coûteux et complexe. Le taux de PEL dépasse largement les taux du marché, si bien que pour éviter ce surcoût, la nouvelle banque préfère refuser le transfert d’un PEL, surtout si celui-ci est ancien et approvisionné, même parfois si le client présente un profil haut de gamme. D’ailleurs, du fait de la réglementation compliqué du PEL, seules les banques en ligne Boursorama Banque et Hello bank! proposent la gestion du PEL. Choisissez la banque en ligne qui vous correspond le mieux dans le comparatif.

Voir le comparatif des banques du net

Que faire si ma nouvelle banque refuse d’accepter mon PEL ?

En cas de refus de transfert de PEL, il faut demander à sa nouvelle banque les raisons de son refus et négocier pour qu’elle change d’avis. En cas d’échec de négociation, il faudra vous résoudre à fermer son PEL ou garder son PEL en conservant son compte courant. Mais vous devrez dans ce cas continuer à payer des frais de tenue de compte et continuer à alimenter régulièrement votre PEL. Espérons que la législation évoluera dans les prochains temps pour faciliter également la mobilité bancaire des produits d’épargne.

Clôturer son PEL : comment faire ?

Il faut bien prendre en compte qu’à l’inverse d’un Livret A, l’épargne du PEL n’est pas disponible à tout moment, tout retrait entraîne la fermeture du PEL et parfois même des pénalités. Voici un résumé des conséquences d’un retrait d’argent sur le PEL :

  • Avant 2 ans : fermeture du PEL, intérêts recalculés au taux du CEL en vigueur à la date de clôture et perte des droits à un prêt
  • Entre 2 et 3 ans : fermeture du PEL, intérêts au taux du PEL et perte des droits à un prêt
  • Entre 3 et 4 ans : fermeture du PEL, intérêts au taux du PEL et diminution des droits à un prêt
  • Après 4 ans : fermeture du PEL mais aucune pénalité

Vous devez donc réfléchir à deux fois avant de retirer de l’argent de votre PEL car cela entraînera sa fermeture définitive.

Décès du titulaire d’un PEL

En cas de décès du titulaire d’un PEL de moins de 10 ans, l’héritier peut reprendre le plan d’épargne logement à son nom, même s’il en possède déjà un, à condition qu’il respecte les engagements passés du défunt : durée, montant des versements. Si aucun héritier ne s’annonce pour reprendre le PEL, celui-ci est clôturé. Un PEL de plus de 10 ans (parvenu à terme) est clôturé au décès du titulaire.

PEL inactif

Un PEL est considéré comme PEL inactif si aucune opération n’a lieu pendant 5 années consécutives. Chaque année, l’établissement bancaire doit informer le titulaire que le PEL est inactif. Si le titulaire ou un proche ne se manifeste pas après une période de 20 ans. fonds sont transférés à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) qui les conservera pendant 20 ans. Si au bout de 20 ans, les fonds ne sont toujours pas réclamés, ils seront définitivement acquis par l’État.

PEL ou autre produit bancaire ?

Depuis août 2016, le plan d’épargne logement n’est plus très intéressant pour deux raisons :

  • Son taux de rémunération est bas : seulement 2% brut
  • Les taux du prêt ne sont pas compétitifs par rapport aux taux actuels

CEL : le Compte épargne logement en détail

Faut-il ouvrir un CEL?

Qu’est-ce que le compte épargne logement (CEL)?

Le compte épargne logement (CEL) est un produit d’épargne réglementé dont les fonds sont disponibles à tout moment dans la limite du respect du solde minimum de 300€. Le CEL est donc plus souple que le plan épargne logement (PEL) où tout retrait avant 4 ans entraîne la clôture du PEL. Le taux d’intérêts du CEL est de 2% brut par an, identique à celui du PEL mais sans la contrainte de devoir y déposer de l’argent fréquemment.

Le compte épargne logement (CEL) est un produit d’épargne réglementé beaucoup plus souple que le plan épargne logement (PEL). Contrairement au PEL où tout retrait d’argent avant 4 ans d’épargne entraîne la clôture du PEL, le CEL permet de retirer librement de l’argent si le compte épargne reste au-dessus de 300€, le montant minimum du versement initial pour ouvrir un CEL.

Le taux d’intérêt du CEL est de 2% brut par an. Les CEL sont soumis à la Flat taxe de 30%

Les versements sur le CEL sont libres à condition de verser à chaque fois un montant minimum de 75€. À l’inverse, pour le PEL, vous devez verser au minimum 540 € par an soit 45€/mois sous peine de clôture du PEL. Le plafond du PEL est en revanche plus élevé que le CEL avec 61 200€ de plafond pour le PEL contre 15 300€ pour le CEL.

Le compte épargne logement a-t-il encore un avantage ?

Avec un bon nombre d’avantages supprimé au fil du temps, on peut se demander s’il est encore intéressant d’ouvrir un CEL. Même s’il n’est pas à son heure de gloire, le CEL vous permettra encore de

  • Récupérez partiellement votre épargne
  • Fermer le compte quand vous voulez
  • Transférer le CEL vers la banque de votre choix
  • Souscrire un crédit immobilier avec un meilleur dossier

Quitter sa banque pour la banque en ligne vous permettra de gagner du temps en gérant plus facilement son compte avec un site web et une application mobile intuitifs et de gagner de l’argent avec l’offre de bienvenue. N’hésitez pas à ouvrir un compte dans une banque en ligne, c’est gratuit et sans engagement. La domiciliation de ses revenus n’est pas obligatoire, ce qui permet de tester la banque en ligne tout en gardant son ancien compte bancaire.

Transfert du CEL dans une autre banque :

transferer son cel dans une autre banque

Lorsque l’on souhaite changer de banque, il faut transférer ses produits d’épargne, dont le compte épargne logement (CEL), dans sa nouvelle banque. Ce transfert n’est pas automatique et nécessite des démarches contrairement au transfert de compte avec la loi sur la mobilité bancaire. Il vaut mieux transférer son CEL dans le nouvel établissement bancaire plutôt que de le fermer et d’en perdre les avantages. Comment transférer son CEL dans sa nouvelle banque ?

Pourquoi transférer son CEL dans une autre banque ?

Pour changer de banque, il est nécessaire de transférer ses produits d’épargne dans sa nouvelle banque. Comme le livret A, vous ne pouvez détenir qu’un seul CEL. En revanche, contrairement au livret A, le taux d’intérêt du CEL ne varie pas et correspond au taux d’intérêt lors de la souscription du CEL. Mieux vaut donc transférer son CEL dans une autre banque plutôt que de le fermer. De plus, si vous fermez votre CEL ouvert avant 2018 sans souscrire un prêt immobilier, vous perdrez la prime d’état et un prêt immobilier à un taux privilégié. Enfin, du fait qu’il est impossible de détenir un CEL et un PEL dans deux banques distinctes, il est également nécessaire de transférer son CEL en plus de transférer son PEL dans la même banque.

Un transfert de CEL dont le montant excède le plafond maximal n’est pas conseillé. Les intérêts cumulés qui dépasse le plafond légal du CEL (15 300 €) ne seront pas transférés par votre nouvel établissement bancaire.

Quels sont les frais de transfert du CEL ?

Transférer son CEL dans une autre banque n’est pas gratuit, la banque qui détient votre CEL vous facturera des frais de transfert. Ces frais de transfert varient de 40 à 150 € et ont pour but de dissuader un client de changer de banque. Les frais de transfert du CEL sont de 85 € pour le Crédit Mutuel.

N’hésitez pas à demander le remboursement de vos frais de transfert de CEL auprès d’un conseiller de votre nouvelle banque en appuyant votre demande avec les arguments suivants: domicilier vos revenus, souscrire de nouveaux produits financiers ou déposer son épargne.

Comment transférer son CEL dans une nouvelle banque ?

Pour transférer son CEL dans sa nouvelle banque, il est nécessaire d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à celle-ci. Cette demande écrite, datée et signée doit être accompagnée d’un relevé de compte avec les caractéristiques du CEL et des coordonnées de la banque qui détient ce produit d’épargne.

Modèle type de lettre pour demander le transfert d’un CEL

Le modèle type de lettre ci-dessous permet de demander à ma nouvelle banque le transfert de mon CEL. Complétez ce modèle type de lettre pour demander le transfert de son CEL avant de l’envoyer en courrier recommandé avec accusé de réception à sa nouvelle banque.

 

[NOM Prénom]
[Adresse]
[Code postal Ville]
[Téléphone]
[Adresse e-mail]

[Nom de la nouvelle banque]
[Adresse]
[Code postal Ville]

[Ville], le [Date]

Courrier recommandé avec accusé de réception n°[ _____________ ]

Objet  : Demande de transfert de CEL n°[ _____________ ]

Madame, Monsieur,

Je vous prie de bien vouloir transférer, en mon nom, mon CEL actuellement détenu dans la banque ci-dessous:
[Nom de la banque qui détient le CEL]
[adresse]
[email]
[Téléphone]
[Numéro d’identification international du compte bancaire (IBAN)]
[Code international d’identification de votre banque (BIC)]

Ci-joint, une copie du dernier relevé de mon CEL

Je vous remercie par avance et vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

Fait à: [Lieu]
Le [date du jour]
[Signature]

 

Transfert d’un CEL pas toujours automatique

Le transfert d’un CEL dans une autre banque n’est pas une procédure automatique, elle nécessite à votre nouvelle banque d’effectuer des démarches complexes et coûteuses. Du fait de cette complexité, seules deux banques en ligne proposent le CEL, Hello bank! et Boursorama Banque. Cliquez sur le comparatif des banques en ligne pour choisir la meilleure et aussi transférer son CEL.

Que faire si ma nouvelle banque refuse de transférer mon CEL ?

Ma nouvelle banque peut refuser de transférer mon CEL en particulier si son taux de rémunération est important ainsi que le montant de l’épargne. Il faut dans ce cas prendre contact avec sa nouvelle pour négocier. Un argument de négociation pour que ma nouvelle banque accepte de transférer mon CEL serait de la menacer de quitter la banque en cas de nouveau refus de transfert de CEL.

En cas d’échec de négociation pour transférer son CEL, il faudra ce résoudre soit à fermer son CEL, soit à garder son CEL dans sa banque d’origine. Dans ce dernier cas, vous devrez continuer à vous acquitter des frais de tenue de compte. La législation évoluera peut-être dans les prochaines années pour permettre de faciliter le transfert de ses produits d’épargne, dont le CEL, comme c’est déjà le cas pour le transfert de son compte bancaire dans une autre banque avec la Loi sur la mobilité bancaire.

Conclusion :

En cas de futur achat immobilier, le PEL aura une grande importance lors de la constitution de votre dossier pour votre emprunt. Le CEL aura aussi une importance, mais moindre. Il pourra aussi tenir le rôle de livret d’épargne classique.