>>Qu’est-ce qu’un prêt in fine ?

Qu’est-ce qu’un prêt in fine ?

crédit in fine
Qu’est-ce qu’un crédit in fine? Pourquoi souscrire un crédit in fine alors que le coût des intérêts est plus important qu’un prêt classique ? Parce que ces intérêts sont déductibles des impôts si le bien immobilier est loué, explication…

Qu’est-ce qu’un crédit in fine ?

Contrairement à un prêt classique (amortissable) où vous remboursez chaque mois les intérêts, assurances et une partie du capital emprunté, vous ne payez que les intérêts et assurances pendant la durée d’un prêt in fine. Le capital d’un prêt in fine est intégralement remboursé qu’à la dernière mensualité du prêt in fine. Pourquoi souscrire un prêt in fine alors que les intérêts d’un prêt in fine sont en moyenne deux fois plus élevés qu’un prêt classique?

Pourquoi souscrire un prêt in fine ?

L’intérêt de souscrire un prêt in fine est fiscal. Souscrire un crédit in fine permet de déduire les intérêts du crédit aux revenus locatifs et donc de minorer ses revenus fonciers imposables pensant toute la période d’emprunt. Les intérêts du crédit in fine sont en effet supérieurs à un prêt amortissable ce qui permet de déduire des sommes plus importantes de ses revenus locatifs. Il est donc seulement intéressant de souscrire un prêt in fine si vous souhaitez être propriétaire bailleur. Si vous souhaitez investir dans un bien immobilier principal ou secondaire, mieux vaut vous tourner vers un crédit classique.

Choisir le meilleur crédit immobilier

Le crédit in fine est un crédit intéressant pour les personnes à hauts revenus et permet de payer moins d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) puisque votre patrimoine déclaré restera constant. Le capital du crédit in fine étant remboursé à la fin du crédit, votre passif (dette) est égal à votre actif (valeur du bien immobilier).

Le crédit in fine permet donc des déductions fiscales de l’impôt importantes plus votre taux marginal d’imposition est important.

Quelles sont les conditions pour souscrire un prêt in fine ?

Le prêt in fine est un prêt risqué aussi bien pour la banque que pour vous. Pour s’assurer qu’à la fin du crédit in fine, le capital soit remboursé, la banque vous demande de placer au minimum 40% du capital emprunté en nantissement dans une assurance-vie en fonds en euros (capital garanti) ou une épargne. Vous devez donc avoir un capital solide au départ pour souscrire un prêt in fine.

De plus, le crédit in fine ne doit pas créer une capacité d’endettement impossible à faire face pour l’emprunteur. Ne misez pas sur des taux de rendements importants de votre épargne ou une plus-value de votre bien immobilier. N’oubliez pas également de prendre en compte dans vos calculs les frais annexes de location et la fiscalité: frais de gestion locative, taxes foncières, impôts sur les plus-values, prélèvement forfaitaire unique, … pour ne pas vous retrouvez en impossibilité de remboursement du prêt in fine et la saisie du bien immobilier.

Qu’est-ce qu’un prêt in fine ?
4.4 (88%) 5 votes

2018-11-19T12:39:08+00:00