Actualité société générale évolution Boursorama

Pour Philippe Aymerich, directeur général délégué du groupe Société Générale qui comprend la Société Générale, le Crédit du Nord et la banque en ligne Boursorama, ralentir la croissance de Boursorama serait une grave erreur stratégique. Alors que Boursorama va atteindre les 2 millions de clients au mois de septembre 2019, le nouvel objectif est d’atteindre les 3 millions de clients en 2021.

Boursorama est rentable hors gestes commerciaux et dépenses marketing

En 2018, la banque en ligne Boursorama Banque a acquis plus de 458 000 clients. Si on ne tient pas compte du coût de l’offre de bienvenue à chacun des nouveaux clients de 67 millions d’euros et du coût de l’acquisition des nouveaux clients en 2018 de 33 millions d’euros, le bénéficie net de Boursorama Banque est de 31 millions d’euros en 2018.

En revanche, si on prend en compte l’offre de bienvenue et le coût d’acquisition des nouveaux clients en 2018, la banque en ligne Boursorama affiche une perte de 35 millions d’euros en 2018. Ces chiffres n’affolent pas pour autant le DG, cette perte nette se justifie par le fait que les coûts d’acquisition de clients sont immédiatement mesurés. Dans une banque traditionnelle, le moteur de l’acquisition de nouveaux clients est l’ouverture d’une nouvelle agence dont les coûts du bien immobilier et des travaux sont amortis sur plusieurs années. Le jeu d’écriture comptable fausse donc le coût d’acquisition d’un client dans une agence ou une banque en ligne.

La conquête de nouveaux clients est la priorité de Boursorama

Philippe Aymerich a bien compris que l’avenir de la banque est la banque en ligne. Les coûts d’acquisition de nouveaux clients sont donc un investissement pour la prospérité du groupe Société Générale.

Boursorama Banque est une banque 100 % digitale qui permet de concurrencer les néobanques avec une offre bancaire plus complètes et un service client au rendez-vous. Boursorama permet aussi de bénéficier d’un compte bancaire gratuit pour toute vos opérations courantes et d’une carte bancaire gratuite, de quoi économiser en moyenne 200 €/an en frais bancaires par rapport à une banque classique.

La Société Générale poursuit sa conquête avec Boursorama
3.8 (75%) 4 vote[s]