libra facebook

Facebook, avec ses 2,4 milliards de citoyens, lance, avec une vingtaine de poids lourds du commerce ou du paiement, sa propre devise numérique Libra. Une révolution qui risque de malmener le modèle économique des banques, basé sur les commissions et le taux de change.

Qu’est-ce que Libra de Facebook ?

Libra n’est pas une monnaie à proprement parlé mais une digitalisation des devises existantes. Libra sera très différent du bitcoin qui lui est piloté par des algorithmes échappant au contrôle de la Banque centrale européenne(BCE) et la Réserve fédérale (Fed). Le cours du Libra sera attaché à un panier de grandes devises telles que le dollar($), l’euro (€),…et ne viendra donc pas concurrencer le système monétaire déjà en place. Libra utilisera la technologie de la blockchain et il sera possible d’acheter du Libra avec de la monnaie locale, même liquide. Les personnes ne détenant pas de compte bancaire pourront donc obtenir de la monnaie virtuelle Facebook.

Quel est l’objectif de Libra pour Facebook ?

Le développement de la cryptomonnaie Libra par Facebook a pour objectif de développer un service commerciale et financier pour ainsi augmenter l’activité sur ses plateformes et donc ses revenus publicitaires. La cryptomonnaie Facebook Libra devrait permettre de diminuer les commissions et le change de devises pour le plus grand malheur des banques qui en font leur fond de commerce. Libra de Facebook sera gérée en Suisse par une association à but non lucratif. Facebook devra également veiller au respect des législations contre le blanchiment d’argent et donc de l’obligation à connaître son client. Le projet Libra est dirigé par David Marcus, ancien président de PayPal.

Libra, la nouvelle cryptomonnaie de Facebook
4.5 (90%) 2 vote[s]