>>Le pessimisme des épargnants Français vis-à-vis de l’économie

Le pessimisme des épargnants Français vis-à-vis de l’économie

pessimisme francais epargne

Selon une étude menée par BlackRock en 2017 auprès de 28 000 personnes de 18 pays dont 1 000 français, les français sont les plus pessimistes au monde et on assiste à une défiance généralisée  vis-vis de l’économie et des institutions. Seulement 35 % des Français sont optimistes en matière d’épargne contre 49% des Européens. Un constat qui explique pourquoi les Français investissent peu et conservent 59 % de leur épargne en liquidité.

Le pessimisme et la défiance, des spécificités nationales

Les Français sont bien connus à l’étranger pour leur pessimisme et leur défiance généralisée face à l’économie et aux institutions, excuse my French. Une étude menée par BlackRock (société de gestion d’actifs) en 2017 sur 28 000 personnes dans 18 pays dont 1 000 Français a mesuré le pouls des investisseurs mondiaux. Seuls 35 % des Français sont optimistes en l’épargne contre 49 % des Européens. Les Français sont donc obsédés de toujours avoir des liquidités disponibles et sont réticents à l’idée même d’investir en bourse. Par rapport à l’année dernière, la confiance des Français en matière d’épargne s’est fortement dégradée avec -16 % pour les hommes et -8 % pour les femmes. Les classes d’âges qui sont les moins confiantes sont les jeunes actifs de 25 à 34 ans et les seniors de 45 à 64 ans. Le nouveau président de la République Française, Emmanuel Macron, et le gouvernement de La République en Marche vont-ils permettent aux Français d’être optimiste et positif ? L’avenir nous le dira.

Le manque de culture financière des Français

Le manque d’optimisme des Français et leur défiance aux institutions n’expliquent pas totalement leur pessimisme en matière d’épargne. Les Français manquent de culture financière ce qui explique leur frilosité à investir leur épargne dans la bourse par exemple. Ainsi 82% des Français conservent une part importante de liquidités et 40 % investissent dans l’assurance-vie fond en euros dont le capital est garanti. Les banques en ligne risquent de changer cette tendance avec leur démarche pédagogique qui permettent à leurs clients de gagner toujours plus d’autonomie. Au fur et à mesure que de nouveaux Français rejoindront la banque en ligne, ils regagneront confiance en l’épargne et investiront intelligemment et sereinement, épaulés par des outils de gestion financière.

Le pessimisme des épargnants Français vis-à-vis de l’économie
4.8 (95%) 8 votes

By | 2018-03-22T21:21:29+00:00 mars 22nd, 2018|Actualité bancaire|Commentaires fermés sur Le pessimisme des épargnants Français vis-à-vis de l’économie