>>Bruno Le Maire souhaite plafonner les frais bancaires à 200€/an

Bruno Le Maire souhaite plafonner les frais bancaires à 200€/an

Bercy lutte contre frais bancaires

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, va présenter ce soir, lundi 3 septembre 2018, 3 mesures aux banques afin qu’elles s’engagent à limiter les frais bancaires à leurs clients en situation de fragilité financière. Le ministre rencontrera pour cela François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, Laurent Mignon, président de la Fédération bancaire française (FBF) et les membres du comité exécutif de la FBF. Quelles sont les 3 mesures pour lutter contre les frais bancaires abusifs que souhaite proposer le ministre de l’Économie et ces mesures ne sont-elles pas désuètes?

Les 3 mesures du ministre de l’Économie contre les frais bancaires abusifs

Afin de lutter contre les frais bancaires abusifs, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé sur BFM TV qu’il allait rencontrer ce soir le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, ainsi que le président de la Fédération bancaire française (FBF), Laurent Mignon, et les membres du comité exécutif de la FBF. Son objectifplafonner les frais bancaires aux personnes en situation de fragilité financière qui peuvent payer jusqu’à 600€ par an en frais bancaires. «Inacceptable» selon les propos de Monsieur Le Maire. Il souhaite mettre en place 3 mesures dans le cadre de la loi sur la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) que le ministre présentera dans quelques jours.

1. Plafonnement des frais bancaires à 200€/an

Bruno Le Maire souhaite un plafonnement des frais bancaires à 200€ par an maximum pour les clients fragiles qui bénéficient du service bancaire de base, un compte au coût modéré de 3€/mois maximum. 200€/an, c’est la moyenne des frais bancaires payés par un Français dans une agence bancaire. L’annonce de Bruno Le Maire semble donc dérisoire d’autant plus que les clients d’une banque en ligne ne payent pas de commission d’intervention ni lettre d’information et même aucuns frais bancaires pour une utilisation normale.

Plutôt que d’espérer un petit geste des agences bancaires physiques sur une baisse des frais bancaires, mieux vaut donc changer de banque pour une banque en ligne. Vous payerez ainsi beaucoup moins de frais bancaire voire aucuns frais bancaires pour une utilisation normale au quotidien, c’est à dire des opérations courantes gratuites. Même en cas d’irrégularités et incidents de paiements, la banque en ligne vous permet de payer beaucoup moins de frais bancaires qu’une banque traditionnelle.

2. Augmenter l’accessibilité au compte de base

Le ministre de l’Économie et des Finances souhaite augmenter de 30% l’accessibilité au compte de base. Le service bancaire de base est gratuit ou coûte maximum 3€/mois et permet:

  • L’ouverture, la tenue et la clôture du compte
  • La délivrance de relevés d’identité bancaire (RIB)
  • La domiciliation des virements bancaires
  • Un relevé des opérations tous les mois
  • L’encaissement des chèques et virements
  • Le paiement par prélèvements SEPA
  • La consultation du compte bancaire à distance
  • Dépôt et retraits d’espèces au guichet de la banque
  • Une carte de paiement à autorisation systématique
  • 2 chèques de banque par mois

Le service bancaire de base est difficile d’accès et les banques rechignent à proposer ce service. Souvent, les agences préfèrent fermer votre compte bancaire si vous avez des difficultés financières, vous avez alors moins de 2 mois pour trouver une nouvelle banque. Pourquoi ne pas ouvrir un compte bancaire N26? Vous pouvez en effet ouvrir un compte même en interdit bancaire (inscrit dans le fichier des interdits bancaires de la Banque de France). Vous profitez des mêmes avantages que le service bancaire de base à la seule exception du chèque de banque. L’offre N26 vous permet en plus de ne payer aucuns frais bancaires sur vos paiements CB en France comme à l’étranger.
Ouvrir un compte N26 gratuit

3. Un système d’alerte et de prévention pour limiter les frais bancaires

Enfin dernière mesure que Bercy souhaite mettre en place en comptant sur la coopération des banques, la mise en place d’un système d’alerte et de prévention en cas d’irrégularités et/ou incidents de paiements. Ce système d’alerte existe déjà dans les banques en ligne, N26 fait même mieux en vous envoyant une notification sur votre téléphone mobile à chaque dépense de carte bancaire en temps réel. Vous avez ainsi connaissance du dernier solde de votre compte bancaire immédiatement après votre dernière transaction de carte bleue.

Les mesures obsolètes de Bercy contre les frais bancaires

Les mesures prises par le ministère de l’Économie et des Finances sont dépassés. Il suffit de jeter un oeil aux offres des banques en ligne pour le comprendre. Monsieur Le Maire aurait mieux fait de proposer une mesure pour inciter les Français à ouvrir un compte bancaire dans la banque en ligne N26 mais il aurait alors certainement subi les foudres du lobby (groupe d’intérêt) des agences bancaires. La banque en ligne N26 permet en effet de bénéficier d’un compte bancaire gratuit ainsi qu’une carte bancaire gratuite à autorisation systématique. Aucun risque donc de payer des frais bancaires avec N26 en cas de découvert non autorisé puisque le découvert est impossible.

N26 permet également de gérer facilement son budget avec l’appli mobile qui catégorise toutes vos dépenses. De plus, vous suivez en temps réel le solde de votre compte bancaire, ce qui vous permet de ne pas dépenser de l’argent si votre solde est faible et privilégier les dépenses de première nécessité.

Bruno Le Maire souhaite plafonner les frais bancaires à 200€/an
3.9 (77.5%) 8 votes

By | 2018-09-03T19:00:13+00:00 septembre 3rd, 2018|Actualité bancaire|Commentaires fermés sur Bruno Le Maire souhaite plafonner les frais bancaires à 200€/an