>>Quels sont les risques de perdre son RIB ?

Quels sont les risques de perdre son RIB ?

risque perdre RIB

Le Relevé d’Identité Bancaire (RIB) est la carte d’identité de notre compte bancaire, il contient l’ensemble des informations qui permette d’identifier sans risque de se tromper un compte bancaire. Une personne malveillante peut-elle détourner de l’argent sur votre compte à l’aide de votre RIB ? Faut-il s’inquiéter si on a perdu un RIB ? Peut-on détourner un RIB ? L’instauration des prélèvements SEPA a t’il permis de limiter la fraude au RIB ? On vous répond sur les dangers potentiels de perdre son RIB et par quels moyens un RIB peut-être détourné…

Peut-on détourner de l’argent avec un RIB ?

Est-ce une paranoïa de croire que l’on risque une fraude au RIB si on égare son RIB ? On pourrait croire qu’avec toutes les informations qui figurent sur un RIB, il serait facile de d’utiliser un RIB à des fins frauduleuses. Pourtant, on le sait, avec un RIB, l’argent rentre sur un compte bancaire et ne sort pas. Pour que quelqu’un puisse effectuer un prélèvement sur votre compte à l’aide de votre RIB, il faut que vous signez un mandat de prélèvement à votre créancier. L’instauration du prélèvement SEPA en août 2014 a en effet permis de supprimer l’autorisation de prélèvement que vous deviez théoriquement signer et remettre à votre banque. Le problème est que la banque ne vérifie plus les demandes de prélèvements sur votre compte et il peut arriver qu’un ordre de prélèvement soit exécuté par erreur sur votre compte. Voilà pourquoi le créancier à l’obligation de vous prévenir 14 jours à l’avance la date d’un prélèvement pour que vous puissiez si besoin contester le montant.

Perdre un RIB n’est pas risqué en soi mais si une personne malveillante a accès à d’autres documents comme vos papiers d’identité, cette personne pourrait usurper votre identité et donc effectuer des prélèvements SEPA ou des achats sur votre compte bancaire à votre insu. Il faut aussi prendre garde au phishing, un e-mail envoyer par un pirate qui se fait passer pour une banque ou un fournisseur d’énergie et vous demande de payer une fausse facture en vous pressant de faire un virement sur un faux RIB, il est donc important de bien vérifier l’authenticité d’un e-mail.

Comment se protéger contre la fraude au prélèvement ?

Des méthodes existent pour vous protéger contre la fraude au prélèvement. Consulter régulièrement vos comptes pour pouvoir contester un ordre de paiement ou faire opposition dès le premier prélèvement douteux. Les banques ont l’obligation de vous prévenir de tout premier prélèvement SEPA par SMS, notification, e-mail de la réception de l’ordre de paiement d’un nouveau prélèvement ce qui permet de réagir vite en cas de prélèvement frauduleux. De plus, votre créancier à l’obligation de vous informer 14 jours avant la date du prélèvement du montant prélevé. Nos conseils pour se protéger contre la fraude au prélèvement sont :

  • Consulter régulièrement vos comptes pour contester rapidement un prélèvement frauduleux
  • Établir une liste blanche de créanciers autorisés à prélever de l’argent sur votre compte et une liste noire bloquant les prélèvements des autres créanciers
  • Limiter les prélèvements automatiques et leur fréquence pour garder le lien entre vos factures et vos prélèvements

Sachez également que l’article L.133-18 du code monétaire et financier oblige votre banque de vous rembourser immédiatement un prélèvement même si il s’avère par la suite que le prélèvement était justifié. Si un mandat a été conclu entre le créancier et vous, vous avez un délai de 8 semaines à compter de la date de prélèvement pour demander un remboursement de prélèvement et 13 mois de délai si aucun mandat de prélèvement n’a été signé.

Quels sont les risques de perdre son RIB ?
3.8 (76%) 10 votes

By | 2018-03-18T20:17:13+00:00 mars 18th, 2018|Guide|Commentaires fermés sur Quels sont les risques de perdre son RIB ?