Comment contester ses frais bancaires
Comme chaque année, les voeux de votre banquier s’accompagne d’une augmentation des frais bancaires 2018. Les banques traditionnelles vont de nouveau augmenter leurs tarifs en 2018. L’augmentation des frais bancaires s’expliquent par la notoriété de plus en plus forte des banques en ligne. Ainsi 4 français sur 10 sont prêts à ouvrir un compte bancaire dans une banque en ligne. Pour contre-attaquer l’engouement des Français pour la banque en ligne, les banques traditionnelles ont augmenté leurs frais bancaires avec par exemple un transfert de PEL plus cher pour les clients qui décident de changer de banque pour la banque en ligne ou utilisent rarement leurs comptes bancaires. Mais peut-on contester ses frais bancaires abusifs ? Il est possible de contester ses frais bancaires en discutant parfois simplement avec son conseiller mais la procédure est chronophage et il est plus judicieux de changer de banque pour la banque en ligne dont les tarifs bancaires n’ont pas augmenté en 2018.

Comment contester les frais bancaires ?

Les clients des banques ne le savent pas toujours, mais il est possible de contester ses frais bancaires à l’ouverture du compte bancaire ou en cours d’année. Une banque a tout intérêt à négocier avec vous et à vous offrir certains services bancaires au risque de vous perdre comme client et donc de réduire son chiffre d’affaire. Il n’y a donc aucune raison de ne pas contester ses frais bancaires auprès de votre banque. Il y a plusieurs possibilités pour contester ses frais bancaires :

  • Contacter son conseiller de l’agence bancaire pour négocier ses frais bancaires
  • Si la négociation avec votre conseiller se révèle infructueuse, envoyer une lettre avec accusé de réception au directeur de la banque mentionnant la mise en copie de cette lettre à l’APCR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) et à l’AFUB (Association Française des Usagers des Banques) et exprimant votre désaccord à une telle hausse de tarification comme le prévoit l’article 312-1-1 du Code Monétaire et Financier ainsi que l’article 1108 du Code Civil et une mise en demeure en cas de non-réponse passé le délai de 15 jours
  • Prendre contact avec un médiateur bancaire gratuitement. Ses coordonnées se trouvent dans la convention de compte remise à l’ouverture du compte bancaire ou sur le site internet de la banque. La réponse du médiateur n’a valeur d’avis et la banque à la liberté de ne pas suivre les recommandations du médiateur
  • Prendre contact avec l’AFUB pour vous aider à saisir les tribunaux sur votre contestation frais bancaires
  • Saisir gratuitement un conciliateur de justice afin de trouver une solution amiable avec votre banque
  • En tout dernier recours, saisir le tribunal d’instance par la déclaration au greffe ou l’assignation. La déclaration au greffe est une procédure simplifiée qui ne nécessite pas de passer par un huissier pou un litige de moins de 4000€. La saisine du tribunal d’instance (TI) peut-être lancée pour une contestation d’un montant inférieur ou égal à 10 000€

Comme vous pouvez le constater, la législation est de votre côté, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (APCR), l’Association Française des Usagers des Banques (AFUB) et la justice vous protègent des pratiques commerciales abusives des banques afin de pouvoir contester ses frais bancaires. Vous avez donc le pouvoir de dire non à l’augmentation des frais bancaires en 2018. Il est important de contester ses frais bancaires deux mois avant l’application de la nouvelle convention de compte, sinon, il sera considéré que vous acceptez cette nouvelle augmentation de frais bancaires.

Y a-t-il un risque de contester des frais bancaires ?

Bien qu’un recours collectif serait idéal pour contester ses frais bancaires, on doit aussi apprendre à refuser l’augmentation des frais bancaires. Mais contester ses frais bancaires peut présenter un risque, la banque peut en effet décider de clôturer votre compte bancaire. Il n’y a cependant pas de crainte à avoir puisque même si votre banque décide de clôturer le compte, vous avez un délai de deux mois avant la fermeture du compte pour trouver une nouvelle banque. L’occasion de se tourner vers un comparateur pour trouver une meilleure banque. Pour payer moins de frais bancaires voire aucun frais bancaires, nous vous conseillons de vous tourner vers les banques en ligne.

Les banques en ligne pour payer moins de frais bancaires

Au lieu de contester ses frais bancaires sans garantie d’avoir gain de cause, pourquoi ne pas changer de banque pour une banque en ligne à l’aide de la mobilité bancaire. Les banques en ligne vous permettent de payer moins de frais bancaires avec :

  • La carte bancaire gratuite
  • Aucuns frais de tenue de compte
  • Aucuns frais sur les opérations bancaires courantes
  • Aucuns frais de retrait d’espèces dans tous les distributeurs automatiques de France et de la zone euro
  • Frais de retrait d’espèces à l’étranger les plus faibles aux alentours de 2%

Dans certaines banques en ligne comme Boursorama, vous pouvez même ouvrir un compte bancaire sans condition de revenu avec l’offre Welcome. Plus besoin de contester ses frais bancaires avec les banques en ligne puisque vous ne payerez plus de cotisation à la carte bancaire, de commissions d’intervention ni de lettre d’information pour compte débiteur non autorisé. En moyenne, vous économiserez 200€ par an en frais bancaires, de quoi économiser 2000€ en 10 ans !

Comment contester ses frais bancaires ?
4.9 (98.33%) 12 votes