Mobilité bancaire Les banques traditionnelles ne jouent pas le jeu

Alors que 24% des Français souhaitent changer de banque, l’association de protection des consommateurs UFC-Que choisir dénonce dans un article du 20 septembre 2017 les pratiques des banques traditionnelles qui élaborent des plans pour rendre moins attractif la mobilité bancaire aux consommateurs. L’objectif annoncé des banques traditionnelles, freiner la mobilité bancaires de ses clients vers les banques en ligne à l’aide de nombreux obstacles pour que les démarches soient longues et compliquées comme dans 40% des cas et ainsi contrecarrer les intentions des consommateurs.

De mauvaises pratiques pour facturer des commissions d’intervention

Bien que les banques traditionnelles contestent cette pratique sous couvert de la Fédération bancaire française par un message envoyé à l’Agence France-Presse. Les banques traditionnelles indiquent que les demandes de mobilité bancaire sont traitées dans la plus grandes fluidité et que les retards sont dues au refus des pouvoirs publics d’une demande de délai pour pouvoir traiter rapidement les demandes de mobilité bancaire et ainsi respecter le décret de la loi Macron qui impose un changement de banque en 1 mois maximum. Pourtant la réalité est tout autre.

Refus de mandat de mobilité, erreurs dans le transfert de domiciliation, délais non respectés dans 40% des cas, même plusieurs mois après la signature du mandat. Ces pratiques frauduleuses, puisqu’elles ne respectent pas la loi Macron sur la mobilité bancaire, permettent à la banque de facturer des commissions d’intervention sur le compte que vous souhaitez fermer. Pire encore, les banques traditionnelles ont profité de l’absence de régulation sur les tarifs de transfert de l’épargne pour l’augmenter jusqu’à 18%. La loi Macron sur la mobilité bancaire n’impose en effet que la gratuité du transfert de compte et de la domiciliation des virements et prélèvements. En imposant ces mauvaises pratiques, les banques traditionnelles espèrent ralentir voire stopper la ruée de leurs clients vers les banques en ligne.

Les banques en ligne, une véritable concurrence pour les banques

Les banques en ligne sont un véritable cauchemar pour les banques traditionnelles. Les banques en ligne sont en effet dans l’air du temps puisqu’elles répondent à la demande de mobilité des consommateurs, de plus en plus connectés à leur smartphone. Les banques en ligne permettent également d’économiser en moyenne 184€ en frais bancaires par an. Mais surtout, les banques en ligne vous permettent de piloter votre budget en toute simplicité grâce au application mobile, d’éviter un découvert et de contacter un conseiller par téléphone jusqu’à 21h en moyenne. En choisissant une banque en ligne, vous pouvez donc oublier les difficultés que vous aviez pour rencontrer votre conseiller dans votre agence, de plus, les conseillers des banques en ligne ne feront aucuns démarchages commerciales pour vous vendre des produits bancaires. On comprend pourquoi les conseillers des banques traditionnelles vous appellent plusieurs fois par semaine pour que vous souscriviez un produit d’épargne pour ainsi vous fidéliser ou plutôt menotter…

Les banques traditionnelles et la Mobilité bancaire
5 (100%) 1 vote