Changer de banque c'est maintenant
Le mandat de mobilité bancaire entre aujourd’hui en vigueur avec l’application de la loi Macron. Elle permet de changer de banque plus facilement.

La mobilité bancaire facilitée

La loi Macron (du nom de l’ancien ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique) de juillet 2015 est entrée en vigueur aujourd’hui, le 6 février 2017. Elle permet de faciliter la mobilité bancaire. Les clients insatisfaits de leurs banques n’auront plus à prévenir les organismes (employeur, fournisseur d’énergie, téléphonie…) qui réalisent des virements ou des prélèvements réguliers sur leur compte bancaire. La nouvelle banque doit désormais s’occuper de tout et gratuitement.

Le changement de banque, c’est maintenant

Les banques en ligne, plus attractives que les banques traditionnelles espèrent observer un doublement de la mobilité bancaire en France avec l’application de la loi Macron. Plus d’excuses pour ouvrir un compte bancaire dans une banque en ligne Boursorama Banque, Monabanq, Hello bank !, ING Direct, Fortuneo Banque ou BforBank avec leur prime de bienvenue allant de 80 à 130€, les économies réalisées (pouvant aller jusqu’à 200€ par an) avec la carte bancaire gratuite et les frais de compte gratuits et profiter des meilleurs taux de rémunération pour vos Livrets ou assurance-vie.

Les étapes pour changer de banque

1ère étape, l’ouverture d’un compte dans votre nouvelle banque en ligne. Il vous faut en général remplir un formulaire d’inscription et envoyer par courriel une copie numérique de votre pièce d’identité, d”un justificatif de domicile récent (facture d’eau, de gaz ou d’électricité, attestation de domiciliation, quittance de loyer, certificat d’imposition ou de non-imposition, attestation d’assurance…). La banque en ligne vous demandera également un justificatif de revenu, sauf Monabanq. Monabanq vous permet en effet d’ouvrir un compte bancaire sans condition de revenus.

2ème étape, la communication de vos nouvelles coordonnées bancaires aux personnes, organismes ou sociétés (eau, gaz, électricité, téléphone, impôts, employeur…) qui effectuent des prélèvements ou des virements sur votre compte. Vous pouvez au choix, demander à votre nouvelle banque de le faire dans le cadre du service d’aide à la mobilité (en application de la loi Macron) ou bien le faire vous-même, en prenant contact un à un avec chaque personne, société et organisme qui prélèvent ou virent de l’argent sur votre ancien compte bancaire. Une fois cette étape effectuer, les acteurs de prélèvement ou de virement on le devoir de vous informer de la bonne prise en compte de vos nouvelles coordonnées bancaires.

3ème étape, ne plus utiliser votre ancien compte. Tous vos paiements sur votre ancien compte doivent être débités avant de clôturer votre ancien compte. Assurez-vous que tous vos chèques émis avec votre ancienne banque ont bien été débités. Un chèque est en effet valable 1 an et 8 jours à compter de son émission. Restituer tous vos anciens moyens de paiement, cartes bancaires, chèques inutilisés à votre ancienne agence bancaire ou, si la banque vous l’autorise, détruisez-les vous-même pour éviter tout risque d’erreur ou tentative de fraude.

4ème étape, clôturer votre ancien compte. La clôture d’un compte bancaire est gratuite. Avant de clôturer votre ancien compte, assurez-vous que les chèques et les paiements par cartes ont bien été tous réglés et que toutes les opérations régulières (prélèvements automatiques, salaire…) sont bien effectuées sur votre nouveau compte bancaire.

Avec l’arrivée de la loi Macron sur la mobilité bancaire, Monabanq a décidé d’augmenter son offre de bienvenue monabanq, passant de 100€ à 120€. La banque en ligne Monabanq espère ainsi conquérir de nouveaux clients.

Vote